Sécurité

  • Portez toujours votre casque, même sur les montées.
  • Pour les descentes sur chemin les protections pour les jambes et les bras sont recommandées, cela peut nous éviter des blessures graves.
  • Sur la route, prudence maximum. Roulez sur le bord de la chaussée et respectez les règles de circulation.
  • Évitez les routes la nuit. Si vous les empruntez, vous devez avoir une lumière avant et arrière et des éléments rétroréfléchissant sur le sac ou les vêtements.
  • Sur les descentes de piste, soyez prudent avec la vitesse dans les virages avec du gravier. Une chute à plus de 30 km/h peut être très grave.
  • La Sierra de Guara est une terre d'aventure qui, souvent, est très difficile d'accès pour les véhicules, il est donc important de modérer la vitesse dans les descentes et de ne pas prendre de risques pour éviter les accidents.
  • Prenez des renseignements de l’itinéraire avant de partir et analysez si votre préparation physique et vos capacités sont bonnes pour le faire. Il ne faut pas sous-estimer la montagne, ni surestimer vos propres forces.
  • Pendant le parcours, hydratez-vous et mangez correctement. Souvenez-vous que Guara est une zone de montagne très chaude en été et beaucoup de sources sèchent, il est donc toujours essentiel avoir beaucoup d'eau et de nourriture.
  • Avant de partir, vérifiez que votre vélo soi en bon état: freins, rechanges, etc. Un accident en route peut conduire à une chute grave.
  • Si vous pratiquez ce sport, nous vous recommandons d'être fédéré. Les fédérations cyclistes régionales sont les seules qui couvrent les accidents de vélo sur les sentiers. Ceci est particulièrement important pour les amateurs d’enduro et de descentes.

RESPONSABILITÉ

B-Guara et les entités associés ne se tiennent pas responsables des risques qu’implique la pratique d’une activité sportive de ce type, tels que les chutes, les descentes dangereuses, les erreurs d'orientation, le mauvais usage des espaces communs avec d'autres activités, etc. Il ne sera pas tenu responsable non plus d’une mauvaise utilisation des itinéraires ni de possibles imprudences commises par les usagers.

Chaque usager doit connaître ses propres limites physiques et techniques du vélo, s’exposant de façon personnelle aux décisions prises par rapport à l'itinéraire choisi, le tracé, le dénivelé, le type de terrain, etc.

Tous les circuits sont ouverts à la circulation, les animaux et les personnes.